Contre le radicalisme du statu quo: réponse à Mathieu Bock-Côté

Mathieu Bock-Côté nous a gratifié d’une tribune (payante) particulièrement qualitative dans Le Figaro. Il commence par y dénoncer la violence des « extrémistes vegans », preuve s’il en faut du retour de la violence politique dans les sociétés occidentales. On imagine qu’il pense ici aussi au mouvement des gilets jaunes? Ceci dit, le constat me semble ici exact : la violence politique semble de plus en plus réémerger dans nos sociétés. Comme le dit M. Bock-Côté : « l’interdit symbolique l’entourant s’émiette ». Mais que tirer de ce constat? Il n’en dit pas grand-chose : il s’en sert en fait uniquement pour condamner d’avance les auteurs de ces violences, sans nous fournir la moindre analyse. Un peu facile. Ces violences devraient nous interpeller. Mais il est plus simple de se contenter de les dénoncer sans produire la moindre réflexion. On va donc essayer de s’en charger. Lire la suite « Contre le radicalisme du statu quo: réponse à Mathieu Bock-Côté »

WordPress.com.

Retour en haut ↑