15.000L d’eau pour un kilo de bœuf, vraiment?

Dans la catégorie « arguments environnementaux contre la consommation de produits d’origine animale », je m’intéresse aujourd’hui à la consommation d’eau. Sur ce point il y a une statistique qui revient fréquemment : il faudrait 15.000 litres d’eau pour produire un seul kilo de bœuf. Rien que ça.

Que penser de ce chiffre? Est-il juste? Qu’est-ce qu’il veut dire? C’est ce qu’on va essayer de démêler. Et tant qu’à faire, on va s’intéresser au sujet de manière un peu plus générale. Au programme:

  • Explication de l’origine de ce chiffre : qu’est-ce qu’une « empreinte eau »?
  • Empreintes eau des produits d’origine animale : influence du mode d’élevage, valeurs en France par rapport à la moyenne mondiale.
  • Comparaison des empreintes eau des produits d’origine animale et des végétaux.
  • Influence du régime alimentaire sur l’empreinte eau.
Lire la suite « 15.000L d’eau pour un kilo de bœuf, vraiment? »

Elevage, sécurité alimentaire et utilisation des terres: un immense gaspillage?

Dans un article précédent, j’avais abordé la question de l’efficience des systèmes d’élevage: c’est à dire de la quantité d’aliments produits en rapport à la quantité consommée. Cet article montrait que bien que les systèmes d’élevage soient souvent inefficients, certains (notamment les systèmes laitiers) peuvent au contraire contribuer favorablement à la sécurité alimentaire.

Seulement, je soulevais en conclusion un point qui me dérangeait dans cette analyse: en évaluant l’efficience vis à vis des aliments consommés par l’élevage, on se concentre sur une ressource secondaire et on occulte donc une potentielle compétition sur la ressource primaire: les terres agricoles. Ce que je vous propose donc aujourd’hui, c’est d’analyser ce problème d’utilisation des terres. Lire la suite « Elevage, sécurité alimentaire et utilisation des terres: un immense gaspillage? »

Dix protéines végétales pour une protéine animale, vraiment?

On entend très souvent dans le milieu animaliste qu’il faudrait environ 10kg de protéines végétales pour produire 1kg de protéines animales. Ce chiffre sert en général à soutenir des arguments du type « l’élevage est un gaspillage de ressources » ou encore « l’élevage contribue à la faim dans le monde ». Mais tout cela est-il bien solide? C’est ce qu’on essaie de voir aujourd’hui. Lire la suite « Dix protéines végétales pour une protéine animale, vraiment? »

WordPress.com.

Retour en haut ↑