Consommation d’eau et environnement : comment ça marche ?

Dans un article précédent, j’ai évoqué la consommation d’eau de l’élevage, avec la critique d’un chiffre en particulier : 15 000 L d’eau pour 1 kg de bœuf. Dans cet article, j’expliquais que la méthode utilisée pour estimer ce chiffre ne permettait pas d’estimer l’impact d’une telle consommation qu’il soit social, environnemental ou économique : l’empreinte eau ainsi calculée n’est qu’une mesure de l’utilisation et de la dégradation d’une ressource. Mais alors, l’impact d’une consommation d’eau, ça se mesure comment ? On va essayer d’apporter quelques éléments de réponse dans cet article.

Lire la suite « Consommation d’eau et environnement : comment ça marche ? »

Dix kilos de végétaux pour un kilo de viande : l’élevage se sert il dans nos assiettes ?

Voilà une stat qu’on peut entendre fréquemment : pour produire un kilo de viande, il faut dix kilos de végétaux. Dans la bouche d’un.e animaliste, ce chiffre peut être utilisé dans différents contextes : impact de l’élevage sur l’utilisation des sols, réponse à l’argument du cri de la carotte… Mais c’est son utilisation dans un contexte bien particulier qui m’intéresse aujourd’hui : celui de la disponibilité alimentaire. Ici l’argument est souvent qu’étant donné qu’il faut dix kilos de végétaux pour produire un kilo de viande, l’élevage contribuerait à la faim dans le monde. Mais ce chiffre est-il pertinent dans ce contexte ? C’est ce qu’on essaie de voir aujourd’hui.

Lire la suite « Dix kilos de végétaux pour un kilo de viande : l’élevage se sert il dans nos assiettes ? »

Elevage, sécurité alimentaire et utilisation des terres: un immense gaspillage?

Dans un article précédent, j’avais abordé la question de l’efficience des systèmes d’élevage: c’est à dire de la quantité d’aliments produits en rapport à la quantité consommée. Cet article montrait que bien que les systèmes d’élevage soient souvent inefficients, certains (notamment les systèmes laitiers) peuvent au contraire contribuer favorablement à la sécurité alimentaire.

Seulement, je soulevais en conclusion un point qui me dérangeait dans cette analyse: en évaluant l’efficience vis à vis des aliments consommés par l’élevage, on se concentre sur une ressource secondaire et on occulte donc une potentielle compétition sur la ressource primaire: les terres agricoles. Ce que je vous propose donc aujourd’hui, c’est d’analyser ce problème d’utilisation des terres. Lire la suite « Elevage, sécurité alimentaire et utilisation des terres: un immense gaspillage? »

Dix protéines végétales pour une protéine animale, vraiment?

Cet article a été mis à jour et complété. La nouvelle version est disponible ici : Dix kilos de végétaux pour un kilo de viande : l’élevage se sert il dans nos assiettes ?

On entend très souvent dans le milieu animaliste qu’il faudrait environ 10kg de protéines végétales pour produire 1kg de protéines animales. Ce chiffre sert en général à soutenir des arguments du type « l’élevage est un gaspillage de ressources » ou encore « l’élevage contribue à la faim dans le monde ». Mais tout cela est-il bien solide? C’est ce qu’on essaie de voir aujourd’hui. Lire la suite « Dix protéines végétales pour une protéine animale, vraiment? »

WordPress.com.

Retour en haut ↑